Célébrons le lavage des mains!

Ecole National Perigny à Camp Perrin (Haiti) © Dieter Telemans

HAITI - Une vraie fête, c’est ce qui est exprimé par les enfants qui utilisent pour la première fois les infrastructures d’assainissement et notamment les dispositifs de lave-mains construits dans leur école.  Depuis dès années les Nations Unies ont proclamé le 15 octobre la journée mondiale de lavage des mains, une journée pour rappeler nous tous l’importance de ce geste simple, mais aussi important ! Pourquoi ? Le lavage des mains réduit énormément le risque d’attraper des maladies comme, entre autres, la diarrhée et le choléra.  Depuis sa découverte en Haïti, il y a quelques années, le choléra a été la cause de la mort de beaucoup de personnes, mais la diarrhée reste également un énorme risque pour les plus jeunes et les plus vulnérables.

Dès l’enfance, nous sommes sensibilisés de laver les mains avec du savon et de l’eau propre.  Cette sensibilisation se fait à la fois par les parents à la maison et à l’école.  C’est d’ailleurs à l’école que la sensibilisation faite par les enseignants se transforme en sensibilisation par les enfants aux autres enfants !  Dans certains cas, les enfants commencent même à sensibiliser en retour leurs propres parents négligeant ce principe.  L’enfant étant convaincu, transmets le message et beaucoup de personnes sont touchées.

Mais, il reste encore beaucoup à faire afin de permettre aux enfants de se laver les mains à l’école ainsi qu’à la maison et d’adopter un comportement hygiéniquement correct.  Selon le ministère en charge d’éducation en Haïti, deux tiers des écoles ont un dispositif de lavage des mains, que la moitié des écoles ont des toilettes fonctionnelles, et seulement un quart des écoles disposent d’une installation d’eau potable.

En Haïti, Protos ensemble avec son partenaire AHAAMES accompagnent 38 écoles dans la commune de Camp-Perrin en vue d’améliorer cette situation.  Ensemble avec les écoles, les autorités compétentes, et des entreprises locales, elles construisent des latrines et cherchent à améliorer l‘accès à l’eau potable dans ces écoles.  Ce n’est pas une tâche facile d’intervenir dans des endroits où ses services sont peu développés.

La promotion pour le lavage des mains reste nécessaire. Protos, AHAAMES et plein d’autres acteurs non-étatiques s’investissent dans l’avenir en créant des conditions saines et hygiéniques dans les écoles.  Réunissons donc les efforts !  Devenons des avocats du lavage des mains en lavant nos mains après la toilette, avant de préparer à manger et avant de manger. Diffusons le message !