Journée Mondiale des Toilettes: Protos existe 40 ans et ouvre 40 toilettes

La construction de 6 nouvelles latrines à l'école primaire de Sèvotinou, Bénin © Protos

Communiqué de presse

Aujourd'hui, 2,3 milliards de personnes n'ont toujours pas de toilettes, pourtant une disposition de base pour une vie digne et un droit humain. Cet arriéré ne sera probablement pas résorbé dans d’ici à 2030.

En 2017, un tiers de la population mondiale n'ont pas leurs propres toilettes : 2,3 milliards de personnes partagent leurs toilettes avec d'autres ménages, utilisent un simple trou dans le sol ou bien font leurs besoins à l'extérieur. Selon l'Organisation Mondiale de la Santé, 892 millions de personnes continuent à déféquer dans la nature, dans les rues ou dans les rivières. Cela représente 337 millions de moins qu'en 2000. Dans toutes les régions, ce chiffre a diminué, sauf en Afrique subsaharienne et en Océanie.

Énorme défi

L'accès universel à l'assainissement de base est une priorité du développement humain durable. L’Organisation des Nations unies (ONU) souligne qu'un bon assainissement joue un rôle crucial dans une économie forte - en réduisant le fardeau de la maladie, en augmentant la productivité - et qu'il est essentiel pour la dignité et la sécurité, en particulier pour les filles et les femmes.

Les Objectifs de développement durable sont ambitieux : d'ici à 2030, tout le monde devrait avoir accès à des toilettes ou à des latrines. Mais en réalité, c'est pratiquement impossible. Transformer la résistance mentale et culturelle à l'égard d'un bon comportement hygiénique est un processus difficile qui s’accomplit très lentement. Dans certaines régions, il semble préférable de mettre l'accent sur la fourniture d'un assainissement partagé de qualité. L'arriéré est tout simplement trop grand.

40 toilettes

A l'occasion de son 40ème anniversaire, l'organisation de développement Protos ouvre un total de 40 toilettes au Bénin (Lokossa et Athiémé), au Mali (Bamako Commune IV et Mountougoula) et en Ouganda (Nyakeera). L'ONU a calculé que seulement 14, 31 et 19% de la population de ces pays ont respectivement accès à des installations sanitaires de base. Une toilette pour chaque habitant est un rêve encore bien lointain.

Protos et ses partenaires locaux ont principalement construit des latrines scolaires, mais aussi des toilettes privées. Au total, 1.992 personnes pourront désormais faire leurs besoins dans la dignité. L'ouverture festive des toilettes a eu lieu la semaine précédant la Journée mondiale des toilettes (le 19 novembre).