Pour Protos l’eau est le levier d’une bonne gouvernance locale

L’accès à l’eau et à l’assainissement est un levier du développement personnel et social.

Mali
L'eau, un levier à Séoundé - Mali © Protos

Si de l’eau salubre est disponible à proximité, on a le temps de s’occuper de sa famille, de générer un  revenu ou d’aller à l’école. Si on dispose d’eau potable salubre, il y aura moins de maladies et donc plus de possibilités  de progresser  économiquement et socialement.  C’est vrai pour chaque individu mais aussi pour la communauté dans laquelle on vit. L’eau est aussi nécessaire pour  l’agriculture et pour la plupart des activités industrielles. L’eau est non seulement indispensable à la satisfaction de nos besoins alimentaires de base,  elle est aussi un levier économique  du bien-être.  Elle permet d’aller plus loin.  ‘Tout commence par l’eau’  est donc l’idée fondamentale de Protos.

Pour Protos l’eau est aussi un levier de bonne gouvernance locale. Dans de nombreux pays du Sud une ‘décentralisation’ est en cours: la législation nationale stipule que les autorités locales – les municipalités donc -  doivent programmer, réaliser et gérer les investissements pour entre autres la voirie locale, les écoles, l’approvisionnement en eau et l’irrigation. Elles sont le mieux placées pour ce faire car elles ont tout intérêt à avoir de bons  équipements et connaissent bien les besoins et  les possibilités de la population. Toutefois  beaucoup de municipalités n’ont pas encore assez d’expérience pour assumer leur tâche;  le rôle de Protos, c’est de les y aider. L’expérience acquise  en matière de réalisation et de gestion d’infrastructures pour l’eau et l’assainissement,  permet aussi aux autorités locales d’étendre le principe de  bonne gouvernance à d’autres domaines

En même temps  Protos  soutient la création et la formation de groupes organisés de la population en comités pour l’eau potable et en comités d’irrigation. Ils participent à la gestion des systèmes d’eau, d’après la Gestion intégrée des ressources en eau . Les membres de ces comités sont élus parmi les usagers de l’eau . Par ces comités Protos renforce la société civile qui peut ainsi assumer son rôle critique vis-à-vis des autorités locales.  Les comités peuvent demander des explications à une municipalité qui n’assumerait pas sa tâche. Cela ne peut que favoriser une bonne gestion à ce niveau.

L’eau n’est donc pas seulement un levier de développement mais aussi de bonne gouvernance locale.