Sanimarché de Dogbo lance première campagne de communication

DOGBO - Journée Mondiale des Toilettes 2017. Tandis que discours, danses, sketches et tombolas se succèdent sur le podium dressé à côté du marché central de Dogbo, Sitou Matthia, un graffeur invité par Protos débute la réalisation d’une fresque, aidé par un groupe d’enfants, sur les murs d’un bâtiment particulier : le premier Sanimarché du Bénin.

« Plus qu’un simple marché de latrines, ce lieu est dédié à la promotion et à la vulgarisation », souligne Sarah Queverue, représentante-résidente de l’ONG Protos, qui rappelle « la volonté des pouvoirs publics de mettre fin à la défécation à l’air libre qui touche 1/10e de la population mondiale. »

De son côté le maire Monsieur Codjo Vincent Acakpo a remercié Protos « pour avoir choisi Dogbo », en demandant à l’ONG de bien vouloir continuer à les « appuyer et à sensibiliser les familles pour que toutes puissent réaliser des latrines à moindre coût. D’ici cinq ans on ne parlera plus de problèmes d’hygiène », assure-t-il.

Sanimarché

Un sanimarché est un bloc de toilettes-douches qui permet aux clients de se soulager et de se laver, pour un prix modique, mais aussi de se renseigner sur les différents types d’ouvrages sanitaires, leurs modes d’utilisation, leur prix… Différents modèles de latrines à différents coûts sont exposés avec les références des maçons habilités à les construire. Une gestionnaire-animatrice a été recrutée par la commune avec pour rôle d’accueillir et d’orienter les visiteurs.

L’objectif de ce sanimarché est donc à la fois d’informer les ménages sur les types d’ouvrages possibles à réaliser en fonction de leurs situations économiques, sociales et géographiques tout en les incitant à acheter pour améliorer la situation sanitaire de la commune. « C’est ce que l’on nomme marketing social : allier l’information à la création d’une demande », précise Protos qui s’apprête à renouveler l’expérience dans la commune d’Athiémé.