Depuis 2017, Protos travaille avec un programme renouvelé en Flandre. Le programme travaille sur un changement dans l'utilisation et le comportement  autour de l'eau dans cinq municipalités (tant sur le plan administratif qu'avec le personnel) et dans les écoles de ces municipalités. Protos fait le lien entre notre utilisation de l'eau et le problème global de l'eau.

La quantité d'eau disponible dans le monde est limitée, et l'augmentation de la consommation, la croissance démographique et le changement climatique exercent une pression sur les ressources en eau. L'eau directe est l'eau que nous utilisons en Flandre pour boire, cuisiner, laver,... et pour produire un produit ou un service. L'eau indirecte est l'eau utilisée dans un autre pays pour produire un produit ou un service que nous utilisons ici. Notre modèle de consommation d'eau par utilisation indirecte de l'eau détermine également dans quelle mesure la population des pays en développement peut avoir accès à l'eau.

Les municipalités et les écoles passeront par un processus de sensibilisation, des actions concrètes pour réduire l'utilisation directe et indirecte et de l'intégration dans la politique municipale et scolaire. Des organisations de la société civile et des sociétés (des eaux) seront impliquées dans ces processus, et Protos sensibilisera également les habitants des municipalités à ce thème. Protos peut compter sur la coopération avec des organisations ayant des compétences complémentaires dans ces activités: Ecolife, Djapo, VVSG et VITO / Vlakwa (Centre de Connaissance Flamand concernant l’eau). Protos cherche également à coopérer avec les compagnies d'eau potable qui desservent les municipalités.

Parallèlement, Protos souhaite partager avec d'autres acteurs de l'eau et les décideurs politiques l'expérience de ce programme et les points de vue sur le droit à l'eau potable et à l'assainissement et sur l'utilisation de l'eau.

Werelddag Handen Wassen
© Dries Moorthamers

Ces dernières années, Protos a développé une large gamme de  matériels pédagogiques sur l'eau, principalement pour les écoles secondaires générales et techniques. Ce matériel peut être trouvé et téléchargé sur protos-ecole.be. L'enseignant peut tout apporter dans la salle de classe lui-même, grâce aux manuels d'accompagnement.

Quant à notre plaidoyer, il se base sur les droits de l’homme: le droit à l’eau potable et à des installations sanitaires et le droit au développement durable pour les pays en voie de développement. Mettre seulement des exigences sur la table, ce n’est pas notre style: nous voulons surtout participer de façon constructive à une réflexion pour aboutir à des projets concrets. Il s’agit ici d’être attentif aux Constitutions et aux lois mais aussi à la création de structures (d’Etat) et à la recherche des moyens financiers nécessaires pour transformer un droit en réalité. Nous pratiquons cette approche tant en Belgique que dans les pays en voie de développement. Dans ceux-ci nous transmettons les leçons tirées de la pratiques aux différents niveaux pour qu’ils puissent s’en inspirer afin de réaliser un droit.  En Belgique nous participons aussi à la réflexion sur la concrétisation du droit à l’eau et son financement pour les pays en voie de développement. Protos plaide de plus pour qu’on débloque des fonds supplémentaires et nouveaux pour proposer des méthodes qui permettront aux pays en voie de développement de se prémunir contre les effets du réchauffement de la planète et de s’y adapter. Protos n’agit pas seul, elle s’associe à des coalitions ou à des réseaux.

Protos aidera également la société civile à suivre la réalisation des Objectifs de développement durable ou ODD par la Belgique, et plus particulièrement ODD6 sur l'eau.

A la demande, nous travaillons également à la sensibilisation des gens aux différents aspects du problème mondial de l'eau. Nous y parvenons par le biais d'expositions itinérantes (photos), de conférences et de stands d'information interactifs lors d'événements.
Protos elle-même propose des articles courts et plus longs sur l'eau, une newsletter mensuelle et des sites thématiques  (voordrinkwater.be et  washmondial.be). A l'occasion de la Journée mondiale de l'eau (22 mars), nous participons volontiers à l'organisation de diverses activités et à la Journée mondiale du lavage des mains (15 octobre) et à la Journée mondiale des toilettes (19 novembre), Protos attire l'attention du public sur le problème WASH (manque d'eau, d'assainissement, d'hygiène dans les pays en développement).

News

Journée Mondiale du Lavage des Mains: attention sur WaSH
Bientôt, le 15 octobre, a lieu la Journée Mondiale du Lavage des Mains. Protos, la Fondation Hubi & Vinciane et De Watergroep unissent leurs forces ce jour-ci pour attirer l’attention sur le manque d’eau, d’infrastructures sanitaires et d’hygiène dans les pays en développement.