Maîtrise d’ouvrage locale et renforcement de capacités des acteurs locaux

Lors de la réalisation d’un programme pour l’eau potable, d’un programme d’infrastructure d’assainissement ou de “l’eau pour l’agriculture”, Protos applique les principes de la maîtrise d’ouvrage locale.

Concertation à Tenenkou (Mali) © Protos

Protos préfère considérer dès le début de l’intervention le futur propriétaire  comme « maître d’ouvrage » , plutôt que de ne transmettre la gestion qu’après la réalisation du projet. Le maître d’ouvrage est le propriétaire de l’infrastructure pour l’eau : il peut décider du planning, du type d’investissement, du financement, du recours à un bureau d’étude ou à un entrepreneur, de la gestion … Le maître d’ouvrage doit diriger tout le processus. Protos l’y accompagne.

Qui est le maître d’ouvrage ? Cela dépend du contexte spécifique et de la politique. Dans la pratique ce sont les municipalités, les groupements d’agriculteurs, les comités d’eau potable ou les associations d’irrigation qui assument cette responsabilité. Ainsi  ils peuvent acquérir de l’expérience dans leur rôle et en fin de compte assurer une gestion correcte de l’infrastructure. Celle-ci est naturellement bien visible mais la maîtrise d’ouvrage comporte aussi l’élaboration de stratégies et de plans de management ainsi que le développement de bons systèmes de gestion et d’entretien. Tout cela est moins visible mais est d’autant plus essentiel pour que l’infrastructure soit pérenne.

Dans beaucoup de pays en voie de développement une décentralisation s’amorce: la législation nationale précise que les autorités locales – donc les municipalités – doivent, à terme, gérer elles-mêmes les investissements, comme la voirie locale, les écoles, l’alimentation en eau et l’irrigation.  Elles sont les mieux placées pour le faire: elles ont tout intérêt à avoir de bonnes installations et connaissent bien les besoins et possibilités de leur région. Mais beaucoup n’ont que trop peu d’expérience en cette matière; le rôle de Protos c’est de les assister dans cette tâche.

Ce renforcement de capacités ne se limite pas aux autorités locales. Protos et ses partenaires y travaillent auprès de tous les acteurs d’une bonne gestion de l’eau. Hormis les municipalités ce sont les comité d’eau potable, les organisations d’agriculteurs, les ONG locales, les services étatiques décentralisés, le secteur privé local… Le renforcement de capacités se fait par des formations, des échanges, une assistance… Une gestion durable, surtout dans le temps, est prioritaire.

Protos et ses partenaires sensibilisent et forment en même temps les usagers individuels de l’eau en matière d’importance de l’eau potable, de l’hygiène personnelle, de la santé, des techniques agricoles, de l’environnement... Un rôle important est réservé à la femme. En général, c’est elle qui s’occupe de l’entretien, de la santé de la famille  et de l’approvisionnement en eau. Elle est impliquée dans la concertation et les organes dirigeants ce qui lui donne énergie et confiance en elle et  renforce sa place dans la communauté..

Études et rapports:

Gestion du service public de l’eau par les communes de l’Atacora et de la Donga
2015 - Protos - Project Gleaube Benin

Maîtrise d'ouvrage locale - Guide méthodologique
2010 – Protos – 92 p. - FR/EN/SP
Le Guide méthodologique explique les concepts théoriques sur lesquels repose la maîtrise d’ouvrage locale et donne les directives méthodologiques pour l’appuyer et la développer. Ce dernier guide s’adresse aux autorités et aux structures qui veulent accompagner ou promouvoir la procédure de la maîtrise d’ouvrage.

Maîtrise d'ouvrage locale - Manuel pratique
2010 – Protos – 120 p. - FR
Le Manuel pratique traite systématiquement le processus  de la maîtrise d’ouvrage locale pour la réalisation d’infrastructures d’eau potable et d’assainissement par des acteurs locaux. Le groupe cible de ce document sont les exécutants. Un CD qui accompagne la brochure, comprend à titre d’exemple des documents de toutes les démarches à entreprendre.

Appui à la Maîtrise d'Ouvrage locale - évaluation
2006 - Protos - FR
Une évaluation générale et des études par pays ont été exécutées sur l'appui à la maîtrise d'ouvrage locale.

Evaluation générale: LIRE - TELECHARGER
Bénin: LIRE - TELECHARGER
Burundi: LIRE - TELECHARGER
Equateur: LIRE - TELECHARGER
Haïti: LIRE - TELECHARGER
Mali: LIRE - TELECHARGER
Uganda: LIRE - TELECHARGER

Manuel de Topographie, destiné aux hydrotechniciens
2002 – Protos – 165 p. – FR
Adressé aux ingénieurs, topographes ou équivalents d'organismes divers qui travaillent dans le secteur de l'eau potable dans le Sud, cet ouvrage prétend servir de document de référence pour les travaux de topographie dans le cadre de projets de ce secteur. Il est basé sur de nombreuses expériences dans les différentes régions où PROTOS est active.

Manuel pour les adductions villageoises: les adductions d’eau potable, destiné aux hydrotechniciens
2002 – Protos – 302 p. – FR
Adressé aux ingénieurs ou équivalents d'organismes divers qui travaillent dans le secteur de l'eau potable dans le Sud, cet ouvrage prétend servir de document de référence pour les adductions d’eau potable. Il est basé sur de nombreuses expériences dans les différentes régions où PROTOS est active. Ce livre présente les différentes étapes dans la réalisation des adductions d’eau, à partir du captage de source à la mise en fonction et la gestion des ouvrages, du suivi de la qualité d’eau, ... .