2012-2017 (Mali) Sécurité alimentaire à Nioro et Nara

Objectifs

Ce projet s’inscrit dans un programme de partenariat multi-partenaire du Fonds belge pour la Sécurité Alimentaire (FBSA). Il s’agit des partenaires suivants:

  • Vétérinaires Sans Frontières pour la composante de l’élevage de bétail;
  • SOS Faim pour la composante de l’agriculture ;
  • Croix-Rouge pour la composante de la nourriture et la santé ;
  • Protos pour la composante accès  l'eau ;
  • Wereldsolidariteit pour la composante du microcrédit et des mutualités ;
  • UNCDF pour la composante des fonds d’investissement et les plans de développement municipaux ;
  • FAO pour le support du Commisariat à la Sécurité Alimentaire de Mali, pour la coordination du programme.

Eléments clés pour la composante accès à l’eau

  • Un meilleur accès à l’eau potable et un meilleur assainissement pour les groupes les plus vulnérables;
  • Etablir et soutenir des structures de gestion pour des infrastructures partagées;
  • Maîtrise d’ouvrage locale par les communes;
  • Gestion Intégrée des Ressources en Eau.
Groupe cible

Bénéficiaires directs:

  • 44.000 personnes bénéficieront de l'accès à l'eau et de la sensibilisation à l'hygiène et l’assainissement.
  • 30 écoles et 10 centres de santé.

Bénéficiaires indirects:

  • La population des deux cercles.
Financement / budget / durée

Financement

  • Fonds belge pour la Sécurité alimentaire FBSA
  • Atlas Copco Airpower et son personnel via 'Water for All'
  • Dons privés

Durée

  • 2012-2017

Budget

  • 2012-2013:  € 316.088
  • 2014: € 462.879
  • 2015 : € 468.413
  • 2016 : € 336.846
  • 2017 : €  180.479
  • Totaal programma : € 1.764.706
Activités & résultats

Résultats principaux

  • La population des communes concernées ont un plus grand nombre de points d’eau fonctionnels.
  • La gestion durable des infrastructures d’eau potable par les communes et les usagers est assurée.
  • La population cible se montre plus conscient de l’importance de l’hygiène.
  • Les principes de la GIRE et de la protection de l’environnement sont pris en compte par les municipalités en concertation avec les usagers de l’eau.
  • Une gestion concertée des ressources en eau a diminué les risques environnementaux et les conflits sociaux dans les communes d'intervention.
  • Les leçons et acquis du projet concernant la maîtrise d’ouvrage, la gestion des ressources en eau et l’assainissement sont partagés, capitalisés et diffusés. La concertation entre les acteurs de l’eau s’est améliorée.
Partenaires

20 municipalités

Aide

Vous voulez soutenir ce programme ou vous voulez plus d'info? Veuillez contacter Johan Slimbrouck,  conseiller thématique et géographique pour le Mali: johan [dot] slimbrouck [at] protos [dot] ngo