Démarrage du programme quinquennal 2017-2021 au Burundi

Réunion de démarrage à Bubanza © Protos

La cellule d’appui régional Protos Grands Lacs, en particulier l’antenne de Bujumbura pousse un ouf de soulagement ! Après un long moment d’attente, un long moment de discussion et négociation ; enfin, un protocole de collaboration avec le ministère technique est signé, la réunion de démarrage des activités a eu lieu 6/6/2018 à Bubanza et une réunion de lancement s’est tenue à Isare le 8/6/2018.

C’était en mars 2016 quand nous avons commencé à préparer le document technique et financier du programme quinquennal 2017-2021 et en avril 2017 nous avons eu l’accord de la Coopération belge au Développement pour le financement. Alors qu’on se préparait pour démarrer les activités, le gouvernement du Burundi dévoile un document national sur ses actions prioritaires et leur localisation géographique.

Selon ce document, les actions en rapport avec l’hygiène/assainissement et adduction d’eau potable ne devraient en aucun cas avoir lieu nulle part ailleurs que dans la zone dite endémique aux maladies dues au manque d’eau de potable et à l’insuffisance des infrastructures de base pour l’hygiène et l’assainissement à savoir les provinces de Bubanza, Bujumbura et Cibitoke. Les communes de Busiga et Mwumba de la province Ngozi que Protos avait identifiée comme sa zone d’action permettant une synergie/complémentarité avec d’autres acteurs, malgré leur énorme besoin en eau potable et en infrastructures d’hygiène, hélas, ne font malheureusement pas partie de cette zone. Protos, avec son partenaire local AVEDEC ont bon négocié pour rester dans cette zone dont le document technique et financier était déjà accepté sans succès.

Au début de 2018, nous avons identifié la commune Bubanza de la province Bubanza et la commune Isare de la province de Bujumbura Rural. Cela fut en tout cas un réel plaisir pour Protos/AVEDEC de retourner à Isare pour consolider nos actions de depuis 2012.

A Bubanza les besoins en eau potable, en infrastructures de base pour l’hygiène et assainissement sont autant important qu’à Ngozi et ce qui est assurant les administratifs de Bubanza coopèrent bien. De plus, nous pouvons travailler en synergie avec un autre acteur belge intéressant : Caritas International. C’est un bon présage pour la réussite de nos actions.

C’était donc une grande joie de voir le gouverneur de Bubanza participer à la réunion de démarrage et proclamer lui-même que le début des activités de Protos/AVEDEC 2017-2021 est solennellement lancé en commune Bubanza.

C’était aussi dans une ambiance des retrouvailles qu’une réunion de lancement s’est tenue en commune Isare. Après avoir rappelé aux participants les actions que Protos et AVEDEC avaient menées dans cette commune, nous avons ensemble déterminé les rôles et responsabilités des différents acteurs dans le maintien et pérennisation des acquis.

Signalons aussi que les encouragements et soutiens de l’ambassade de la Belgique au Burundi rendent l’antenne de Protos à Bujumbura forte et confiante en ses actions. C’est avec plaisir que nous avons accueilli ses délégués à la table des officiels : Mr Yves Nindorera à Bubanza et Dr Nicimpaye Anglebert à Isare juste pour montrer que l’ambassade est avec nous dans nos actions.

Protos et AVEDEC sont maintenant à l’œuvre à grande vitesse pour pouvoir rattraper le retard et nous sommes confiant que nous allons réussir d’autant plus que l’administration de la province à la colline nous promet un soutien indéfectible.

 

  • Article: Carinie Masumbuko, chargée de programme - Grands Lacs