La fin de la défécation à l'air libre : un objectif essentiel pour Protos et VIA Water

Gauche: inauguration du sanimarché / Droite: latrine de démonstration Mϵmϵ xↄ (c) Blanche Blackassi

Après la commune de Dogbo, c’est au tour d’Athiémé de se doter d'un sanimarché. Une toilette pour chacun, un soulagement pour tous !

Le 2ème sanimarché du Bénin a ouvert ses portes le jeudi 20 septembre 2018, à Athiémé. Il est érigé sur un domaine de 600 m² dans l'enceinte du stade de la commune, non loin de la Mairie et comprend un hall d'exposition, 3 blocs (un pour les hommes, un pour les femmes et un dernier bloc de latrines traditionnelles) de plusieurs types de latrines, douches et urinoirs. La cérémonie d'inauguration a eu lieu en présence du deuxième adjoint au Maire qui n'a pas caché sa joie: "Cette infrastructure constitue un important investissement qui améliorera les comportements de la communauté de Athiémé et va restaurer son image" a-t-il confié.

La caravane Mɛmɛ xᴐ

Par la suite, un défilé dénommé « caravane Mɛmɛ xᴐ », du nom du sanimarché a démarré d’Athiémé vers midi, est passé par le centre ville de Lokossa pour finalement arriver à Dogbo en fin de journée. La caravane Mɛmɛ xᴐ est une activité phare de la campagne de communication financée par le programme VIA Water d’Aqua For All. Les autorités communales et départementales se sont déplacées afin de montrer à la population leur implication dans le processus d'assainissement et de restauration de l'image de leurs villes, plutôt connues pour leurs taux de latrinisation faibles.

La campagne de communication

En dehors des latrines proposées dans les sanimarchés, un modèle spécifique de toilette a été conçu, appelé «latrine Mϵmϵ xↄ". La latrine "Mϵmϵ xↄ"est composée de :

  • Une fosse de profondeur variable avec un diamètre intérieur de 1,1 m. Son soubassement est fait à l'aide de buses circulaires en béton. Elle est recouverte d'une dalle en béton armée. La fosse est généralement située à l'arrière de la cabine.
  • Une cuvette assise en maçonnerie et plastique. Sa réalisation est un mélange de technologie moderne et d'ingénierie locale. Elle est dotée d'un siphon hydraulique qui empêche les remontées d'odeurs et les insectes. Elle est recouverte par un battant plastique.
  • Une cabine (optionnelle): Elle est réalisée selon la convenance et le niveau de vie des ménages et couvre une superficie d'environ 1,5m ². En maçonnerie, en terre cuite ou en claie, elle peut être recouverte de feuilles de tôle, de tuile ou encore de branches de palmier.

Cette latrine a été réalisée près du sanimarché de Dogbo en guise de démonstration et, on pouvait également en apercevoir une maquette grandeur nature au sanimarché d’Athiémé lors de cette journée.

L’événement connu une forte mobilisation des taxis motos des trois villes habillés dans leurs couleurs respectives avec le logo du sanimarché Mϵmϵ xↄ dans le dos. C’est à Dogbo que la foule s’est déplacée avec la présence du Maire, qui n'a pas manqué d’exprimer sa fierté d’avoir réalisé le 1er sanimarché du Bénin.

La campagne de communication autour des sanimarchés s’est déroulée du 17 au 30 septembre 2018. Elle s’est poursuivie avec la diffusion de spots publicitaires à la radio et à la télévision, des jeux radiophoniques, ou encore la diffusion d'un débat sur le sujet de l’assainissement dans les villes béninoises. Plusieurs agents sont déployés dans les trois villes concernées de Dogbo, Lokossa et Athiémé pour recueillir les besoins des ménages en latrines et les aider à y trouver des solutions définitives.

 

Article: Blanche Blackassi